Objectif Santé Forme

Le blog bien-être de Julie-Catherine Gagnon

Qui n’a jamais mis la faute sur le manque de temps, d’énergie ou d’argent pour justifier une période d’inactivité physique? Qui n’a jamais entendu: « Moi, bouger ? Pfff… J’ai laissé tombé cette idée il y a longtemps ! La fibre sportive et moi, ça fait deux ! ». Et qui n’a jamais ressenti une once de culpabilité envers ses proches lorsqu’il ou elle s’accordait un moment pour bouger plutôt que de le passer en famille ? En matière d’excuses, le champ des possibilités est large, d’autant plus qu’il est facile de céder à l’une d’entres elles. Pour éviter d’entrer dans ce cercle vicieux, il faut comprendre qu’en général, ces obstacles ne sont que des perceptions. Elles ne reflètent pas la réalité, mais nous empêchent d’avancer.

La question au bout de nos lèvres: « comment fait-on alors pour surmonter ces impressions et passer à l’action ? ». La réponse est simple, parfois même trop; il suffit de définir clairement nos objectifs et d’en faire des priorités. Un conseil facile à appliquer, mais qui, de par sa grande simplicité, part souvent aux oubliettes !

Les grosses pierres avant tout

Pour bien illustrer ce principe, laissez-moi partager avec vous une analogie que j’aime bien:

Après avoir rempli un vase de grosses pierres, un professeur demande à ses élèves s’ils pensent que le vase est plein. Convaincu qu’aucune autre pierre ne peut entrer dans le vase, la classe entière répond à l’unisson: « oui ». Le professeur réplique alors: « c’est vraiment ce que vous pensez ? » et verse un sac rempli de petits cailloux dans le vase. Ces petits cailloux remplissent alors les espaces laissés par les grosses pierres, jusqu’à ce que le vase soit plein. Puis, il demande à nouveau: « et maintenant, croyez-vous que mon vase est plein ? ». Cette fois, les élèves hésitent à répondre par l’affirmative. Aussitôt, le professeur prend un sac de sable et le verse dans le vase. Le sable se fraye un chemin entre les grosses pierres et les cailloux, jusqu’à remplir le vase. « Et à présent, croyez-vous que mon vase est finalement plein ? ». Ayant bien compris le manège, les élèves s’empressent de répondre: « non, non, tu peux encore y ajouter de l’eau ! ». Le professeur verse alors un pichet d’eau dans le vase, jusqu’à ce qu’il soit enfin rempli à ras bord. 

L’espace dans le vase du professeur constitue le temps que nous avons à disposition au cours d’une semaine. Les grosses pierres représentent nos activités prioritaires, alors que les cailloux, le sable et l’eau réfèrent aux activités de moindre importance à nos yeux. L’essentiel à retenir, c’est qu’il faut d’abord et avant tout placer ses objectifs au centre de ses priorités. Tout comme l’on place les grosses pierres en premier dans le vase, on commence par inclure nos activités prioritaires à notre horaire. C’est l’unique moyen d’assurer leur réalisation. Ensuite, on ajoute les cailloux, puis le sable et enfin l’eau. Si l’on place d’abord l’eau, le sable et les cailloux, l’espace pour les grosses pierres sera insuffisant et nous serons déçus de nous-même.

Placer l’activité physique au rang de ses priorités

Maintenant, c’est à vous de bien définir vos priorités. Si vous souhaitez bouger plus, il suffit simplement d’accorder plus d’importance à cet objectif et d’en faire une priorité.

Vous le constaterez très rapidement; une fois l’activité physique placée au rang de vos priorités, vos excuses se dissiperont pour laisser place à votre motivation. Mieux encore, vos anciennes excuses deviendront les raisons pour lesquelles vous aimez bouger !

Vous aviez l’impression de ne pas avoir suffisamment d’énergie pour bouger ? Votre pratique multipliera votre niveau d’énergie et vous vous sentirez beaucoup plus dynamique qu’avant ! Vous aviez l’impression de manquer de temps pour bouger ? Vous vous rendrez compte que votre pratique vous permettra d’être plus efficace dans la réalisation de vos tâches et que vous disposez de plus d’opportunités pour bouger que vous ne le pensiez !

Alors n’hésitez pas à faire de l’activité physique une grosse pierre dans votre vase !

Photo: Valentin Bongard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :