Objectif Santé Forme

Le blog bien-être de Julie-Catherine Gagnon

Souvent négligée dans notre routine de vie effervescente, la sieste est pourtant une pause agréable aux nombreux bienfaits. Une parenthèse voluptueuse qui nous permet de décrocher du quotidien mais aussi de recharger ses batteries pour finir sa journée plus efficacement. Utilisée de manière efficace, la sieste permet aussi de diminuer le stress et l’anxiété, d’améliorer la concentration et la mémorisation, d’accroître les performances et de libérer la créativité. A long terme, sa pratique préviendrait même les pathologies liées au stress.

Synonyme de bien-être, la sieste est un moment privilégié de repos qu’il est idéal de s’accorder en début d’après-midi. Contrairement aux idées reçues, le simple fait de s’allonger quelques instants peut être considéré comme une sieste. Il n’y a pas non plus de durée fixe pour la sieste. La durée idéale est donc celle qui vous convient. Selon les besoins de récupération et le mode de vie, on en distingue quatre types :

La micro-sieste

Entre 5 et 10 minutes, elle est la preuve que même quelques minutes seulement sont bénéfiques ! On se détend, se sent somnolent, tout en restant réceptif à l’environnement. A l’éveil, on est tout de suite opérationnel.

La sieste éclair

Entre 10 et 30 minutes. Se termine avant l’entrée dans le cycle de sommeil profond. On en ressort plus dynamique et ressourcé.

La sieste royale

Environ une heure. A privilégier les weekends et pendant les vacances. La sieste la plus restauratrice puisqu’on complète un cycle de sommeil lent et profond. Idéal pour rattraper une accumulation de manque de sommeil. Une sieste de plus de 45 minutes est toutefois à éviter pour ne pas compromettre notre sommeil de la nuit suivante.

La micro-sieste active

Profitez d’un court moment de repos pour visualiser des souvenirs positifs, anticiper vos prochaines vacances et booster votre motivation et votre estime de soi.

Bien que la durée et la fréquence optimale des siestes soient tributaires de facteurs personnels, l’idéal serait de s’accorder ce moment pour soi vers 14 heures, période à laquelle on connaît une porte du sommeil (besoin physiologique de sommeil). Notez que si vous souffrez d’insomnie, les siestes sont malheureusement à éviter.

Tenté par la sieste ? Voici quelques astuces pour la réussir:

  • Evitez votre lit et optez plutôt pour le canapé
  • Munissez-vous d’une petite couverture
  • Tamisez la lumière (préférez la pénombre au noir absolu)
  • Programmez un réveil
  • Installez-vous confortablement
  • Allongez-vous sur le dos, bras et jambes légèrement écartées
  • Fermez les yeux
  • Ralentissez progressivement le rythme de votre respiration et prenez de grandes respirations
  • Faites le vide de vos pensées

Bonne sieste !

Photo: Valentin Bongard

2 thoughts on “L’art de la sieste

  1. zenblogueur dit :

    A reblogué ceci sur c@p 360 ºet a ajouté:
     » L’art de la sieste » par Julie Catherine Gagnon .

    J'aime

  2. Je partage le même avis que vous que la sieste est un moment appréciable pour se ressourcer et se déstresser afin d’affronter l’autre partie de la journée en bonne humeur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :