Objectif Santé Forme

Le blog bien-être de Julie-Catherine Gagnon

Nous sommes tous soumis, quotidiennement, à des sources de stress considérables; les inattendus, le bruit, les délais de travail, les attentes élevées venant des autres, etc. En y réfléchissant quelque peu, on se rend rapidement compte de l’omniprésence du stress dans nos vies. Et comme si cette forte dose quotidienne de stress n’était pas suffisante, nous avons une fâcheuse habitude; celle d’amplifier et de nourrir notre stress et notre anxiété. Les attentes véhiculées par la société deviennent des normes à non seulement rencontrer, mais bien souvent dépasser. On s’impose ainsi des objectifs trop souvent irréalistes qui requièrent des efforts démesurés allant bien au-delà de nos capacités. Bref, nous prenons goût à se mettre des bâtons dans les roues pour ensuite culpabiliser de ne pas être à la hauteur de nos attentes. Ce dont on ne se rend pas forcément compte, c’est que le mauvais stress, dit distress, draine continuellement notre énergie ainsi que nos réserves en éléments nutritifs. La fatigue et le manque d’énergie qui en résulte ne sont souvent que la pointe de l’iceberg et annoncent parfois le début d’une série de maux quotidiens, d’une déprime, voire d’une dépression.

Le message que j’aimerais faire passer grâce à cet article est bien plus joyeux que l’introduction de celui-ci ! Bien qu’il nous soit impossible de complètement et définitivement éliminer le stress de nos vies, nous sommes en mesure de contrôler certaines sources de stress. Tel que le disait souvent l’un de mes professeurs au baccalauréat, il faut apprendre à contrôler les contrôlables et à adopter une attitude de laisser-aller sur le reste ! Cette phrase résonne dans ma tête depuis, et je m’efforce d’intégrer ce leitmotiv à mon quotidien.

En tendant toujours vers le perfectionnisme, on cavale après des idéaux trop souvent malsains. Obsession de la minceur extrême, préoccupation excessive à l’égard du poids et de la silhouette, l’industrie de la mode, la popularité grandissante des diètes amaigrissante et les médias ne nous facilitent pas la tâche.  Alors, commençons par faire un travail sur soi en augmentant son estime de soi et en acceptant ses imperfections. Après tout, ce sont elles qui nous permettent d’être uniques! Alors, on vise à atteindre un équilibre de vie sain et réaliste, en écoutant ses besoins et ses envies, et non les idéaux de beauté rigides mis de l’avant par notre société.

À ce sujet, je vous encourage fortement à signer la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. Faites-le pour vous, mais aussi pour votre entourage !

www.jesigneenligne.com

Photo: Valentin Bongard & Julie-Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :